Chargement

Chercher

Sans prendre de gants

Partager

GIANLUIGI BUFFON / JEROME ALONZO : Sans prendre de gants

« Gigi ! C’est un plaisir de revenir au Camp des Loges. Et sache que c’est un honneur de réaliser cette interview avec toi. C’est un plaisir pour moi, également !

Donc, puisque j’ai un peu préparé cette interview, raconte-moi un peu ton début de carrière… comme joueur de champ. Tu as été libero, c’est incroyable, ça… Oui, c’est incroyable mais je pense que ça m’a beaucoup aidé quand je suis devenu gardien. Ça m’a aidé à appréhender le rythme du jeu et à maîtriser les positionnements des différents joueurs. Au fond, ce poste de libero, de dernier défenseur central, c’est un peu comme cela que les gardiens d’aujourd’hui jouent. Cette expérience dans le champ m’a donc beaucoup aidé.

Et quel gardien t’a donné envie d’enfiler les gants ? C’est Thomas Nkono, le gardien du Cameroun. Pendant la Coupe du monde 1990, en Italie, il avait été exceptionnel, comme toute son équipe d’ailleurs (Les Lions Indomptables avaient été la première équipe africaine à atteindre

les quarts de finale d’un Mondial). J’aimais bien Peter Schmeichel aussi. Je pense que dans cette période-là (les années 1980-1990), il y avait également un grand nombre de très grands gardiens italiens : Walter Zenga, Stefano Tacconi, Angelo Peruzzi, Luca Marchegiani, Gianluca Pagliuca, Luca Bucci, Francesco Toldo… Oui, tellement de portiers très forts.

Et comment finis-tu par véritablement devenir gardien ? C’était à Parme, j’avais 12 ans, un jour où il manquait un gardien pour constituer l’équipe. Je me suis proposé, parce que je jouais parfois gardien avec mes amis lorsque j’étais enfant… et ça me plaisait beaucoup. Je me suis dit : “Je vais jouer gardien aujourd’hui, ce sera une nouvelle expérience pour moi.” Il faut alors dire que je me suis rendu compte, ou plutôt les dirigeants se sont rendu compte, que j’arrivais à réaliser quelque chose de spécial à ce poste. Parce qu’il n’était pas normal qu’un garçon qui avait toujours évolué comme joueur de champ montre des qualités si importantes la première fois qu’il joue gardien. »

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE CET ARTICLE DANS LE NUMÉRO

CLASSE MONDIALE

Toute l'actualité du magazine

Article précédent
Article suivant